Traitement des autres déchets liquides

Concept (besoins et bénéfices)

Les processus industriels génèrent fréquemment des déchets liquides qui ne peuvent pas être directement déversés dans l’environnement ni dans le réseau d’assainissement public. Par ailleurs, dans ces cas-là, la nature de certains polluants de ces déchets liquides empêche leur épuration par des traitements conventionnels. La difficulté de traitement peut être due à une concentration élevée de polluants, au fait que le déchet n’a pas une base aqueuse, à la présence de composés organiques volatiles ou à une combinaison de ces causes et d’autres.

Quel que soit le cas, il faut utiliser un traitement qui soit compatible avec le type de déchet liquide pour permettre le déversement de l’effluent traité dans le respect de la réglementation en vigueur. Et dans les cas les plus ambitieux, pour que l’effluent puisse être récupéré et réutilisé. C’est le cas de certains composés organiques (alcools et dissolvants organiques) qui ne peuvent pas être déversés sans un traitement préalable à cause de leur fort potentiel polluant, et dont la réutilisation suppose en outre des économies d’argent importantes qui motivent la nécessité du traitement. Les économies sont doubles, car elles se traduisent par l’économie de l’achat de nouvelles matières premières et la diminution des coûts de gestion des déchets par rapport à la gestion externe.

Offre de Condorchem Envitech

Pour les déchets liquides de nature complexe, les processus les plus compétitifs pour un traitement efficace sont l’évaporation sous vide, et dans le cas plus concret des composés organiques plus ou moins volatiles, le distillateur pour le recyclage de dissolvants organiques. Ce dernier cas est une excellente option pour le traitement des dégraissants, diluants, etc. utilisés dans certains processus de production de divers secteurs industriels.

  • Traitement fondé sur le recyclage de dissolvants organiques

    Les dissolvants organiques sont des composés organiques volatiles utilisés seuls ou mélangés à d’autres agents dans le but de dissoudre des substances, comme agent de nettoyage, pour modifier la viscosité, comme agent tensioactif, plastifiant, conservateur ou porteur d’autres substances qui sont fixées une fois déposées, et le dissolvant s’évapore.

    Les dissolvants organiques les plus communs dans les applications habituelles incluent:

    • La térébenthine, utilisée dans les diluants de peinture et pour éliminer l’émail
    • L’acétone, un composé chimique utilisé dans de nombreuses industries
    • L’éthanol, employé dans l’industrie cosmétique, surtout en parfumerie
    • L’acétate d’éthyle, utilisé dans les colles telles que les colles à contact rapide

    Pour garantir la plus grande valeur possible de la récupération du dissolvant organique pour le client, Condorchem Envitech effectue des essais de laboratoire pour évaluer l’indice de récupérabilité du dissolvant.

    La solution habituelle la plus durable et la plus économique pour récupérer des dissolvants organiques est la distillation. La matière première est introduite dans une machine de distillation où le vide est maintenu pour ainsi réduire la température d’ébullition, et de la chaleur est appliquée pour évaporer le composé. Suivant le niveau de polluants dans la matière première initiale, la température et la pression du vide sont ajustées pour atteindre l’objectif de récupérer le dissolvant de façon optimale.

    Condorchem Envitech possède une grande expérience en matière de conception de processus de récupération de dissolvants avec leur postérieure mise en place, obtenant des résultats très satisfaisants. Nos distillateurs sont présentés dans une vaste gamme de modèles adaptés à chaque besoin. Nos équipements ont pour particularité exclusive d’être dotés d’un réservoir mobile amovible, conçu dans l’objectif de garantir la plus grande sécurité dans les opérations de chargement de produits inflammables. Ils disposent en outre d’un système qui permet de travailler sur des cycles consécutifs avec la plus grande rapidité de changement de cycle.

    Cette gamme inclut des modèles à générateur électrique de vide pour distiller des produits dont le point d’ébullition est élevé, et à séparateur de liquides pour distiller des mélanges de dissolvants.

    Il existe également une gamme de distillateurs pour petites quantités de dissolvant à récupérer, où le réservoir est fixe, mais doté d’un support à bascule qui permet de l’ôter facilement.

  • Traitement consistant en l’évaporation sous vide

    Condorchem Envitech est spécialiste de la conception, la fabrication et la mise en marche de machines d’évaporation sous vide. L’entreprise dispose d’un catalogue fourni de machines pour s’adapter aux besoins les plus exigeants de ses clients.

    La gamme d’évaporateurs sous vide de Condorchem Envitech inclut les trois types principaux de dispositifs, lesquels présentent un fonctionnement solide et simple, occupent peu d’espace et constituent une technologie propre et sûre. De plus, tous les dispositifs sont très automatisés, ils exigent donc une supervision minimale. Les trois types d’évaporateurs sous vide sont:

    • Évaporateurs sous vide à basse température par pompe à chaleur
    • Évaporateurs sous vide à haute température pas compression mécanique de vapeur
    • Évaporateurs sous vide à effet multiple.

    Par ailleurs, le catalogue de machines comprend aussi des cristalliseurs sous vide, pour les cas où il est intéressant de sécher le déchet complètement et de le gérer comme un déchet solide.

Nos évaporateurs

Types de déchets liquides

Il existe une grande variété de déchets liquides industriels, toutefois ceux qui comportent souvent les plus grosses difficultés de traitement sont ceux pour lesquels les processus conventionnels ne sont pas efficaces. C’est le cas des déchets liquides suivants:

  • Bains de travail usés
  • Effluents formés d’émulsions d’huiles et de graisses en base aqueuse
  • Lixiviats
  • Eau de rinçage de métallisation galvanique
  • Eau de dégraissage et phosphatation
  • Eau à fortes concentrations de métaux lourds
  • Eau à fortes concentrations de sels dissous
  • Eau de lavage de l’industrie chimique et cosmétique

Secteurs

Les déchets liquides sont générés dans une grande variété de secteurs industriels, les secteurs indiqués ci-dessous étant ceux qui génèrent habituellement des déchets liquides complexes et pour lesquels les options de traitement les plus compétitives sont celles indiquées plus haut:

  • Industrie alimentaire. Des dissolvants comme le cyclohexane et le disulfure de carbone sont utilisés pour l’extraction des huiles et graisses.
  • Industrie sidérurgique. Le trichloréthylène et le chlorure de méthylène sont utilisés pour le nettoyage et le dégraissage de pièces. Les hydrocarbures aliphatiques sont aussi utilisés en réfrigération, dans les processus de coupe.
  • Industrie de la chaussurea. Les colles utilisées contiennent du dissolvant souvent composé d’un mélange d’hexanes.
  • Industrie du plastique et du caoutchouc. Le diméthylformamide, le chloroforme et l’acétone sont souvent utilisés comme dissolvant de matières premières et de transformation.
  • Industrie du bois. La térébenthine et le toluène sont utilisés comme dissolvants de laques et vernis.
  • Industrie cosmétique. L’alcool éthylique, l’alcool isopropylique et le chloroforme sont utilisés comme dispersants.
  • Industrie pharmaceutique. La synthèse de formules produit souvent des déchets liquides complexes, bien souvent avec des composés organiques.
  • Industrie de la peinture. Le toluène, les acétates, les cétones, etc. sont souvent utilisés comme diluants.
  • Nettoyage à sec. L’utilisation de tétrachloroéthylène comme dissolvant de substance organique est répandue.
  • Peinture liquide. Des dissolvants organiques sont utilisés dans de nombreux processus (carrosserie des véhicules, peinture industrielle, fabrication de peinture, etc.).
  • Secteur du métal. Le secteur auxiliaire automobile et l’aéronautique utilisent des dissolvants, des agents pénétrants et des émulsions avec des composés organiques.
  • Les industries cosmétique, chimique et pharmaceutique génèrent une grande variété de déchets liquides complexes, généralement dans le lavage du matériel et des installations.
  • Textile. Les processus de teinture des vêtements et d’impression génèrent des déchets liquides contenant des pigments et produits colorants.