Traitement des eaux résiduaires industrielles

Concept (besoins et bénéfices)

Les eaux usées industrielles sont générées en conséquence de l’activité industrielle. La diversité des eaux usées industrielles peut être très importante (eaux de process, de nettoyage, de réfrigération, etc.), car elles peuvent contenir des polluants de natures très différentes.

La majorité des processus industriels utilisent de l’eau d’une manière ou d’une autre. Cette eau, une fois utilisée, doit être traitée avant d’être déversée, indépendamment du fait qu’elle retourne au milieu naturel ou qu’elle soit déversée au réseau d’assainissement.

Dans le premier cas, le traitement doit être suffisant pour que le déversement ne cause aucun impact environnemental dans le milieu récepteur ; et, si l’eau est déversée au réseau public d’assainissement, la composition des eaux usées doit respecter tous les paramètres physiques et chimiques de la norme en vigueur. Il existe une troisième option pour les eaux usées industrielles épurées précédemment : la réutilisation.

Comme l’eau est une ressource naturelle qui ne doit pas être gaspillée, l’alternative la plus durable consiste à traiter l’eau usée afin de parvenir à ce que sa qualité soit compatible avec sa réutilisation dans le processus. La norme en matière environnementale, toujours plus exigeante, fait de la réutilisation, dans de nombreux cas, l’option la plus compétitive.

Chez Condorchem Envitech, nous travaillons pour optimiser l’utilisation de l’eau dans l’industrie, en favorisant sa réutilisation après les processus productifs grâce à l’utilisation de technologies de déversement zéro, à condition que celles-ci soient viables du point de vue économique et environnemental.

Quand un déversement zéro est impossible, nous appliquons les traitements nécessaires à son adéquation aux limites de déversement établies par la loi afin d’éviter des sanctions ou d’autres conséquences aux graves répercussions économiques, sociales et de perte d’image.

Le traitement des eaux usées industrielles, en plus de permettre de respecter la législation environnementale en vigueur, offre une forte valeur ajoutée pour les entreprises responsables et sensibilisées à la protection de l’environnement.

Offre de Condorchem Envitech

Les eaux usées, si elles ne sont pas convenablement traitées avant leur déversement, peuvent contenir des éléments toxiques, des éléments difficiles à dégrader, avoir un pH loin d’être neutre, etc. En fonction de la contamination qu’elles présentent, les processus nécessaires varient pour un traitement convenable.

Condorchem Envitech est une entreprise avec une longue expérience dans l’épuration et experte en conception et mise en place du processus le plus compétitif de traitement des eaux usées et qui s’adapte au mieux aux conditions de chaque client.

La longue expérience de Condorchem Envitech en traitements des eaux industrielles permet de proposer une offre variée en la matière.

Parmi les techniques que Condorchem Envitech met en pratique pour obtenir la solution optimale dans chaque cas, on trouve les méthodes suivantes:

Traitement biologique

Lorsque la pollution est biodégradable, l’élimination de la matière organique, de l’azote et du phosphore est possible grâce à ce processus, qui est économique et efficace. Le traitement biologique peut être aérobie ou anaérobie, en fonction de ce qui s’avère le plus intéressant dans chaque cas.

Les techniques de traitement basées sur un processus biologique dont dispose Condorchem Envitech sont les suivantes:

  • Boues activées: Avec la biomasse en suspension, si l’on dispose d’espace, il s’agit d’un processus économique et efficace.
  • Réacteur biologique séquentiel (SBR): Processus compact et par intermittence qui se caractérise par sa polyvalence et sa flexibilité.
  • Réacteur biologique à membranes (MBR): Exige peu d’espace, présente une efficacité élevée et un effluent de qualité élevée.
  • Réacteur biologique à lit mobile (MBBR): Se caractérise par une biomasse fixe, permet d’obtenir ainsi une efficacité élevée.
  • Biocarb®: Processus développé par Condorchem Envitech, avec la biomasse fixe et qui offre une alternative très efficace et compétitive.
  • Réacteur UASB: Processus anaérobie particulièrement économique lorsque les charges organiques à traiter sont élevées.
  • RAFAC®: Processus développé par Condorchem Envitech, anaérobie, indiqué pour traiter des charges organiques élevées. Processus très compétitif.

Évaporation sous vide

Cette technique, dans laquelle Condorchem Envitech montre tout son savoir-faire, est idéale pour le traitement des résidus industriels liquides et des mélanges complexes.

Cela suppose un processus propre, compact, polyvalent et très efficace. Si nécessaire, elle permet d’éviter la génération de déversements liquides.

La gamme d’évaporateurs sous vide offre des équipements de trois types différents, chacun avec ses spécificités concernant leur utilisation:

Traitement physique-chimique

Ce traitement fait référence à une grande variété de techniques qui, seules ou combinées, permettent de faire face à plusieurs types de polluants (huiles et graisses, particules en suspension, substances colloïdales, couleur, matière organique non biodégradable, métaux dissous, hydrocarbures, etc).

Les opérations unitaires les plus remarquables permettant de supprimer ces polluants sont les suivantes:

La bonne combinaison de ces processus et leur dimensionnement précis sont les clés du succès obtenu par Condorchem Envitech dans les nombreux projets qu’elle a réalisé.

Nos équipements

Processus et technologies

Les processus les plus importants au moment de traiter les eaux usées industrielles sont trois:

  • Traitement biologique

    Le traitement biologique est le plus indiqué grâce à ses bas coûts d’exploitation et il peut être utilisé uniquement lorsque les polluants sont biodégradables. Cela peut s’effectuer grâce à l’utilisation de l’oxygène (traitement aérobie) ou en l’absence de celui-ci (traitement anaérobie). Dans les deux cas, il existe une grande variété de configurations et d’options de conception qui font varier les caractéristiques du processus

  • Évaporation sous vide

    L’évaporation sous vide est la manière la plus simple, robuste et économique de traiter les résidus liquides, ce qui n’est pas possible par les moyens conventionnels. Il s’agit de la meilleure alternative dans de nombreux cas.

  • Épuration physique-chimique

    Le traitement basé sur des processus physiques-chimiques permet d’éliminer la plupart des polluants présents dans les eaux usées, que ce soit grâce à une opération unitaire ou par une combinaison d’opérations.

Les trois types de processus sont présents dans l’offre de Condorchem Envitech.

Types d’eaux

Les eaux usées industrielles peuvent présenter une grande variété de caractéristiques physiques et chimiques et elles dépendent en grande partie du processus industriel qui les produit.

Donc, on peut classer globalement les eaux usées industrielles selon les types suivants:

  • Eaux avec matière organique biodégradable
  • Eaux avec matière organique non biodégradable
  • Eaux avec huiles et graisses
  • Eaux avec métaux lourds
  • Eaux salines ou saumures
  • Résidus industriels liquides

Secteurs et applications

Le traitement des eaux usées industrielles est nécessaire dans toutes les activités dans lesquelles sont générées des eaux usées et cette nécessité touche transversalement la majorité des secteurs.

Ci-dessous sont indiqués les secteurs les plus significatifs pour la génération d’eaux usées industrielles ou de résidus liquides, les processus dans lesquels elles sont générées et les techniques les plus efficaces dans chaque cas:

  • Industrie alimentaire

    Dans le secteur de l’industrie alimentaire, on trouve de nombreux processus de production qui génèrent des eaux usées, comme dans le cas des abattoirs, des salaisons et des conserves de poisson, affineurs de jambons et de charcuterie, olives et conserves au vinaigre, jus de fruits, apéritifs à base de chips, conserves de végétaux et de fruits, produits laitiers et dérivés, caves à vin, huiles, graisses et dérivés et élaboration de boissons, entre autres.

    Les eaux générées dans ces processus ont généralement une teneur élevée en matières biodégradables et, dans de nombreux cas, une concentration de sels élevée. Cela conduit à ce que, généralement, les applications les plus compétitives soient les processus biologiques et l’évaporation sous vide.

  • Génération d’énergie

    Dans ce secteur sont générés des effluents dans les processus de désulfuration, dans les purges d’eaux borées et dans les purges de turbine, entre autres. Les traitements les plus indiqués seront de caractère physique-chimique.

  • Gestion des déchets

    Les effluents les plus caractéristiques des stations de traitement des déchets sont ceux qui ont une nature acide, ou alcaline, ceux qui contiennent des huiles et des graisses, des dissolvants utilisés et des saumures entre autres. Les options de traitement les plus efficaces seront l’épuration physique-chimique et l’évaporation sous vide.

  • Déversements de résidus urbains solides (RUS)

    Lors des déversements de résidus urbains solides sont générés des lixiviats, de composition très complexe, et qui sont traités par évaporation sous vide pour les transformer en eau et un résidu solide.

  • Industrie chimique et pharmaceutique

    L’industrie chimique se caractérise par la génération d’eaux usées industrielles de natures très différentes de par la variété de processus chimiques qu’elle emploie (produits chimiques basiques, colorants et pigments, fertilisants, pesticides et produits agrochimiques, peintures, vernis et revêtements, produits pharmaceutiques, produits cosmétiques et parfums, huiles essentielles et savon, détergents et produits de nettoyage entre autres).

    Pour l’épuration de cette variété si large d’eaux usées on a besoin de pratiquement tous les traitements disponibles, en fonction de la typologie des eaux, certains sont plus compétitifs que les autres, mais au final chaque méthode s’avère optimale dans un certain cas.

  • Industrie textile

    Dans l’industrie textile sont générées des eaux usées avec matière organique, solides en suspension et couleur. En fonction de l’activité textile, les eaux usées peuvent contenir des charges de polluants élevées.

  • Centrales de production d’énergie et secteur pétrolier et du gaz

    Les principales eaux usées générées dans ce secteur sont des fluides de perforation, des saumures, des eaux de flottaison et de concentration et des effluents de laveurs de gaz.

  • Industrie métallurgique et de traitement de surfaces

    L’industrie métallurgique et de traitement de surfaces génère une grande variété d’eaux usées industrielles. Les plus communes sont les émulsions huileuses, les bains épuisés de prétraitement des peintures, les bains épuisés de galvanoplastie et traitement de surfaces, eaux de test non destructives avec liquides pénétrants, machines à laver et lignes de dégraissage, purges de compresseur, eaux de cabine de peinture liquide et dissolvants de nettoyage entre autres.

  • Industrie du verre et de la céramique

    Dans ce type d’industrie, la production d’eaux de lavage de réacteurs de fabrication, de saumures et d’eaux salines est fréquente.