Valorisation des déchets

Concept (besoins et bénéfices)

Les déchets générés lors de l’activité industrielle sont considérés habituellement comme un problème final du procédé. Cependant, ce qui peut être un déchet dans un procédé, peut être une ressource pour un autre.

L’utilisation des déchets dans d’autres procédés, même s’il faut les adapter avant, permet des économies financières directes, à travers le traitement, en évitant leur élimination finale, ainsi qu’une augmentation de la durabilité, de la qualité et de la sécurité du procédé.

La preuve en est que le nombre d’entreprises qui choisissent de valoriser leurs déchets au lieu de les gérer de manière externe est de plus en plus important.

La réglementation en vigueur (Loi 22/2011, sur les déchets et les sols pollués) établit la priorité à donner aux déchets. Ainsi, après avoir eu recours à la prévention (1ère option) afin de réduire la quantité de déchets générés, il faut essayer de préparer les déchets pour leur réutilisation (2e option).

Lorsque ce n’est pas possible, il faut essayer de les recycler (3e option). Si le recyclage n’est pas possible, avant de choisir l’élimination (5e et dernière option), il faut essayer la valorisation (4e option), qu’elle soit matérielle ou énergétique.

Technologies et offre de Condorchem Envitech

Condorchem Envitech propose des solutions compétitives pour la gestion des déchets et rendre possible leur recyclage ou leur valorisation. Concrètement, les principales options misent à la disposition sont les suivantes:

  • Recyclage des dissolvants organiques

    Les dissolvants organiques utilisés le plus habituellement sont l’essence de térébenthine, l’acétone, l’éthanol et l’acétate d’éthyle. Bien que l’on puisse les valoriser énergétiquement, compte tenu de leur grande chaleur spécifique, il est préférable de les recycler, d’un point de vue économique et environnemental. La solution la plus compétitive pour la récupération des dissolvants organiques est la distillation à vide. Condorchem Envitech dispose d’une grande expérience dans la conception d’équipements de distillation à vide pour la récupération de dissolvants organiques.

  • Production de fertilisants et autres produits valorisables

    Les fertilisants synthétiques sont généralement associés à de l’azote, du potassium et du phosphore. Cependant, les sources de ces matières premières rares, surtout le phosphore, continuent à diminuer. Un fait qui fait que les fertilisants industriels soient une alternative viable. La production de nutriments est différente dans chacun des cas, mais les procédés les plus utilisés dans les projets développés par Condorchem Envitech tournent autour de la concentration par des membranes et l’évaporation à vide.

  • Régénération de bains de travail

    Les bains épuisés de dégraissage et de phospho-dégraissage, ceux de l’oxydation anodique, du décapage à la soude caustique, des composés acides, etc. peuvent être traités pour, dans certains cas, la régénération du bain lui-même, entre autres, pour leur valorisation matérielle. En fonction de chacun des cas, les technologies les plus appropriées diffèrent, les plus utilisées étant l’ultrafiltration, l’électrodialyse, la dialyse de diffusion, la centrifugation et le procédé Chemirec® breveté par Condorchem Envitech pour la récupération de l’acide chlorhydrique des bains de décapage épuisés de l’industrie du traitement de surfaces.

  • Valorisation énergétique

    La valorisation des déchets est un excellent choix, lorsqu’aucune solution de recyclage n’est possible. Elle consiste à transformer les déchets afin de réduire leur volume d’origine et obtenir de l’énergie (essentiellement, électrique et thermique). Les procédés les plus utilisés sont la biométhanisation, la pyrolyse, la gazéification et l’incinération.