Technologies pour le traitement d’eaux industrielles

Nous disposons des meilleures technologies disponibles pour l’adaptation des eaux usées générées dans les processus industriels aux limites de rejet établies par la loi dans chaque pays.

Les technologies pour le traitement des eaux industrielles les plus appropriées dans chaque cas seront déterminées en fonction du type de polluant que l’on souhaite séparer ou éliminer de l’eau. Condorchem Envitech dispose d’une grande expérience dans la mise en place des principales technologies pour le traitement d’effluents.

La première grande différenciation entre les technologies se fera en fonction des cas suivants : si les polluants sont suspendus dans l’eau ou bien s’ils sont dissous.

Dans le cas où les polluants sont suspendus, en fonction de la taille de la particule, les technologies applicables pourraient être le tamisage, la filtration, la sédimentation ou bien la flottaison.

Si les polluants sont dissous dans l’eau, les technologies pour le traitement varieront en fonction des cas où les solides sont inorganiques ou organiques. Dans le premier cas, on pourrait appliquer des techniques comme l’évaporation et la cristallisation, l’électrodialyse, l’échange ionique, l’osmose inverse, l’oxydation – réduction ou la précipitation chimique, entre autres. Si les solides dissous sont de nature organique, cette fois, nous ferions la distinction entre si ceux-ci sont biodégradables ou récalcitrants. S’ils sont biodégradables, la technique idéale serait le traitement biologique; en revanche, s’ils sont récalcitrants, il serait plus approprié de faire une adsorption ou une oxydation chimique.

Enfin, la pollution peut être de caractère biologique. Si l’on souhaite éliminer des micro-organismes pathogènes, il faudrait appliquer une technique de désinfection : chloration, ozonisation, des lampes ultraviolettes, etc..