Oxydation thermique régénérative

Introduction à l’oxydation thermique régénérative

Le traitement le plus généralement utilisé pour l’élimination des composés organiques volatiles (COV) dans les émissions industrielles est l’oxydation thermique régénérative.

La présence de COV dans les émissions entraine la nécessité d’un traitement qui les élimine car ce sont des composés dangereux. Concernant leurs effets sur les personnes et l’environnement, les COV se classent en 3 groupes :

  • Composés extrêmement dangereux pour les personnes : le chlorure de vinyle et le 1,2 dichloroéthane.
  • Composés classe A : potentiellement très nuisibles pour l’environnement, c’est le cas de : l’aldéhyde éthylique, l’aniline, le trichloroéthylène, etc.
  • Composés classe B : représentent un risque plus faible pour l’environnement. Appartiennent à ce groupe, entre autres, l’acétone et l’éthanol

On considère comme COV tous les composés organiques qui, à température ambiante, se trouvent soit à l’état gazeux soit sont liquides très volatiles. En pratique, on considère qu’une substance est un COV lorsque, à 20º C, elle a une pression de vapeur égale ou supérieure de 0.01 kPa, ou une volatilité équivalente dans les conditions particulières d’utilisation. Généralement, les COV ont moins de douze atomes de carbone dans leur chaine et ils contiennent d’autres éléments comme l’oxygène, le fluor, le chlore, le brome, le soufre ou l’azote.

Même s’il existe plus de mille COV différents, les plus abondants dans l’air sont le méthane, le toluène, le n-butane, l’isopentane, l’éthane, le benzène, le n-pentane, le propane et l’éthylène. Ce sont des composés générés dans les processus industriels dans lesquels sont utilisés des dissolvants organiques (comme l’acétaldéhyde, le benzène, l’aniline, le tétrachlorure de carbone, le trichloro-1,1,1-éthane, l’acétone, l’éthanol, etc.).

Cette technologie est idéale pour :

  • Volumes d’air de 10 000 à 150 000 m3/h.
  • Concentrations moyennes ou élevées de dissolvants.
  • Capacité pour épurer une grande variété de dissolvants.

Offre de Condorchem Envitech

Condorchem Envitech conçoit et construit les dispositifs d’oxydation thermique régénérative en fonction de chaque application concrète, les dispositifs les plus habituels étant :

  • De deux foyers (avec ou sans foyer de compensation)
  • De trois foyers
  • De plus de 3 foyers pour traiter des flux très élevés. Les équipements avec 3 foyers ou plus sont généralement utilisés dans les cas où l’on nécessite un chargement continu ans perdre de capacité de traitement, et aussi dans la destruction thermique de dissolvants halogènes.

Nos équipements

Spécification

  • On peut traiter des volumes d’air entre 10 000 et 100 000 m3/h.
  • La concentration de dissolvants ne peut pas dépasser les 11 000 mg/Nm3.
  • Concentration de dissolvants pour opération autothermique : 1,3-1,7 g/Nm3.
  • La température de fonctionnement de l’équipement est de 750ºC.
  • Moyen céramique de longue durée.
  • 200 mm d’isolation intérieure pour économie d’énergie.
  • Efficacité thermique> 95%.

Avantages et Applications

Avantages

  • Adaptable à une grande variété de flux d’air
  • Permet de traiter une grande variété COV
  • Autant les coûts de fonctionnement que ceux de maintenance sont faibles
  • Efficacité thermique élevée
  • Aucun déchet n’est produit pendant le processus
  • Récupération énergétique générée pour des processus externes

Applications

Il s’agit d’une technique applicable à toutes les activités où il est possible que se produisent des émissions de COV, lesquelles sont très nombreuses, appartenant généralement aux secteurs industriels suivants :

  • industrie sidérurgique
  • industrie plastique
  • industrie alimentaire
  • industrie du bois
  • industrie des peintures, des vernis et des laques
  • industrie bovine
  • industrie pharmaceutique
  • industrie cosmétique

Fonctionnement/exploitation de l’oxydation thermique régénérative

L’oxydation thermique régénérative permet de détruire les COV en les transformant en CO2 et H2O. Le processus est effectué à l’intérieur de tours emplies de matière céramique dans laquelle se produit l’oxydation des contaminants à 750 ºC. Le système présente une efficacité thermique supérieure à 95%, la consommation de gaz pour maintenir la température est donc réduit.

Ces équipements disposent d’un système de vannes de fermeture conique, grâce auxquelles on obtient une efficacité d’épuration très élevée et l’on évite le risque de fuites d’air non traité. Grâce à ce système l’équipement peut rester fermé pendant les roulements de nuit ou de week-end, en maintenant ainsi des températures élevées et donc une mise en marche rapide, avec une consommation de l’équipement basse.

L’oxydation thermique régénérative est très versatile concernant le débit à traiter, entre 2 000-100 000 Nm3/h, idéal pour des cas avec une concentration de COV moyenne-élevée (0,3-10 g/Nm3) et optimale pour une grande variété de COV.

Oxydation thermique régénérative