Electrodéionisation

L’Électro-Déionisation (EDI) est une technologie applicable à l’industrie des eaux usées pour l’élimination des impuretés dissoutes. Les systèmes consistent en une série de Membranes d’Échange d’Ion, dans les membranes se trouvent des Électrodes, qui reçoivent des charges alternatives. L’eau usée contaminée passe entre une série d’Électrodes Anode (électrode positive +) et une Cathode (électrode négative -) Ce courant alternatif permet une de créer une réaction Réduction – Oxydation (Re-Dox).  L’Anode est définie comme l’électrode à laquelle les électrons quittent la cellule et l’oxydation a lieu, et la cathode comme l’électrode à laquelle les électrons entrent dans la cellule et la réduction a lieu. Chaque électrode peut devenir soit l’anode soit la cathode en fonction du voltage appliqué à la membrane.

Une électrode bipolaire est une électrode qui fonctionne comme l’anode d’une cellule et la cathode d’une autre cellule. En alternant le courant dans la membrane il est possible d’allonger la durée de vie de l’unité tandis que le matériel tombe de la membrane.

L’Électro-Déionisation (EDI) es potentiellement utile pour l’élimination de Solides Dissous, comme les sels d’eau dans les zones d’eau dure, par exemple le Calcium (Ca) et le Magnésium (Mg) et dans les applications industrielles où l’eau usée rejetée peut contenir des niveaux élevés de solides dissous comme les sucres dans l’industrie alimentaire et des boissons.

Les principaux avantages des systèmes EDI sont qu’ils peuvent être conçus pour un débit faible et donc ils peuvent avoir une faible empreinte, cela est particulièrement utile dans une situation de flux de déchets lourdement contaminés plutôt qu’une quantité collective. Un autre avantage est que, en général, l’EDI n’utilise pas de réactifs chimiques.

Les systèmes peuvent être utilisés seuls, ou en combinaison avec d’autres systèmes comme après l’Osmose Inverse (OI) où il est nécessaire de disposer d’eau ultra-pure.

Dans l’EDI standard, les membranes et les résines doivent être nettoyées et remplacées régulièrement. Donc, à moins que les unités ne soient construites pour l’approvisionnement d’unités à retirer d’opération, par exemple en fournissant en série, une provision pour la maintenance et le nettoyage doit être inclus.

Pour certaines applications où des solides dissous bruts sont présents ou que l’empreinte disponible est faible, alors des produits chimiques comme l’Hypochlorite de Sodium peuvent être utilisés comme accélérateur pour améliorer les temps de réaction et d’efficacité. L’Hypochlorite de Sodium est un composé chimique avec la formule NaOCI. Il est composé d’un cation de Sodium (Na) et d’un anion d’Hypochlorite (OCl) L’inconvénient lors de l’utilisation de ce type de produits chimique étant que, généralement, cela oblige à un nettoyage plus régulier des membranes à cause de l’entartrage.

Électro-déionisation Continue (CEDI) sont, comme leur nom l’indique, des unités où l’on peut parvenir à un flux continu. Ce sont généralement des unités qui sont des électrodes bipolaires, comme décrit précédemment où le courant est alternatif. Elles sont particulièrement efficaces quand elles sont utilisées sur des flux peu chargés en Solides Dissous (TDS), comme la post Osmose Inverse.

Avec de tels systèmes, l’eau ultra-pure peut être atteinte, des niveaux de conductivité de <0.1 µS/cm ne sont pas inhabituels. Cependant, dans ces systèmes il est important de s’assurer que l’eau d’alimentation est libre d’impuretés comme le Dioxyde de Carbone (CO2) et d’autres Gaz Dissous. Ces impuretés seront impliquées dans la réaction de Re-Dox qui a lieu dans l’unité EDI ou CEDI, et fera baisser les efficacités.

Applications Potentielles

Condorchem Envitech a fourni avec succès des EDI et des CEDI à des industries comme : L’Industrie Électronique, Pharmaceutique, et pour des applications de Génération d’Électricité.

//condorchem.com/fr/references