Microfiltration, ultrafiltration et nanofiltration

Condorchem Envitech dispose de diverses technologies de filtration par membranes qui permettent la production d’eau de qualité élevée à partir de diverses sources d’approvisionnement. Pour cela nous concevons des usines de traitement avec différentes étapes de filtration et des systèmes de membranes. Le type de membrane dépend de la taille des particules ou des ions qui doivent être éliminés. Le rang de la membrane à utiliser va de la microfiltration, l’ultrafiltration, la nanofiltration à l’osmose inverse.
 
Les membranes de microfiltration ont une taille de pore de 0,1-10 µm, suffisante pour retenir toutes formes de bactéries, turbides, macromolécules, colloïdes, etc.. Elles sont utilisées dans la stérilisation à froid d’aliments liquides et de produits pharmaceutiques, la réduction de micro-organismes présents dans l’eau, le prétraitement de l’eau pour nanofiltration et une osmose inverse, etc.
 
A travers l’ultrafiltration, on sépare des particules ayant une taille de 0,001-0,1 µm. Dans ces membranes sont retenus tous les virus, les macroprotéines, les antibiotiques, etc. Ils sont utilisés dans l’élimination de substances organiques nocives dans l’industrie alimentaire et des boissons, dans l’élimination de trihalométhanes de l’eau, dans le traitement d’eaux résiduaires et dans l’industrie textile entre les autres.
 
Au moyen de la nanofiltration, des particules ayant une taille de 0,1 nm-0,001 µm peuvent être retenues, ce qui permet de séparer de l’eau la majorité des molécules, même si celles ayant un bas poids moléculaire restent partiellement retenues dans la membrane. La nanofiltration est utilisée pour le ramollissement de l’eau, pour l’élimination en métaux lourds des eaux résiduaires, pour la dépollution des eaux résiduaires, comme prétraitement avant l’osmose inverse, pour l’élimination de nitrates, pour l’élimination de la couleur, etc.